files/logo_Ed&F_portraits_transp_200.png
la branche communication




files/Clans_16/gonf5.gif
Laboratoire des Hypothèses



43°59′44″ Nord, 7°08′54″ Est. Clans.
Après 2 années de sommeil, le réveil de la base.



F. le 13 juillet 2016 - Contact
files/Clans_16/micromouvements/2micro_nb_reduc_200.giffiles/Clans_16/micromouvements/3micro_nb_reduc_200.giffiles/Clans_16/micromouvements/4micro_nb_reduc_200.gif
files/Clans_16/micromouvements/5micro_nb_reduc_200.giffiles/Clans_16/micromouvements/7micro_bw_reduc_200_pause.giffiles/Clans_16/micromouvements/bong_sq_nb_reduc_200.gif

Les premières analyses des micromouvements sont passés au crible de l'Oralfax et accordés aux surfaces résonnantes des bocaux-étangs.
nous obtenons donc une première forme -certes ténue mais néanmoins opérante- de protolangage de communication à destination des sphères.

La frise qui s'anime ci-dessus propose déjà un grand nombre de combinaisons et de rencontres fortuites entre les micromouvements, autant d'agencements prompts à générer un flux continu de messages.

Le capitaine m'a assuré qu'il mettrait toutes les équipes du labo sur l'analyse de ces formes inédites.

C'est une victoire pour Ed&F.

Et c'est précisément ce qui me plonge dans une insondable perplexité.
J'appelle Ed et tente d'y voir plus clair.

Au lieu de laisser planer le moindre doute, le pneu que je reçois est plein d'une haleine rauque, les restes d'un râle aviné.
Voilà donc mon coéquipier, éreinté par tant d'innovations, à nouveau en prise avec une de ses phases ursides de retrait, d'immersion, imbibé de l'éther dont sont fait les génies.
J'aurais dû m'en douter.

Ed. 10 juillet 2016 - Retour
Ça y est, encore une fois nous replions le matériel et laissons nos amis.
Remercions les encore ici pour l'accueil qu'ils nous ont offert et l'aide précieuse qu'ils nous ont apportée.
Nos échantillons repartent avec F. pour analyse dans les labos de La Cherche.
Pourtant, avant de nous quitter, nous parlons de nos découvertes récentes et de nos doutes respectifs.
Ces étonnants micro-mouvements occupent le plus clair de nos échanges.
Avons-nous seulement deviné leur potentiel communicatif?

F. et moi avons cette même intuition que quelque chose de plus puissant se cache dans cette nouvelle découverte.
La perturbation des radio-transmissions ne serait qu'une manifestation superficielle d'une forme de communication inconnue, sous-jacente et universelle.
Il faudra bien sur en discuter avec l'équipe et le Capitaine, étudier longuement toutes nos données et certainement tenter de capter d'autres micro-mouvements dans d'autres endroits pour étendre notre champ de connaissance.
Magnifique programme que voilà!

Dans l'automobile qui déchire l'espace saturé de chaleur du plateau de Valensole, nous nous mettons à imaginer la vie rêvée sur l'ile Pelée, les membres du Labo comme des nouveaux hommes sur une nouvelle planète, communiquant par micro-mouvements maitrisés entre eux, entre l'île et le continent, entre Pelée et le cosmos.

Ed&F. - 8 juillet 2016 - ORALFAX
Forts de nos relevés de récurrence de termes inconscients au sein des enregistrements réalisés au Favril, nous rassemblons une constellation de vocables :

OUAIS
TRES BIEN
OK
ED!
RAÂAAAH
NUL
HEUUUU
MMMMMMHDISPONIBLE


Nous décidons donc de construire un nouvel outil d'encodage d'images afin de lui injecter ces sons parlés.
En nous basant sur la technologie du RADIOFAX, nous concevons le protocole ORALFAX 32X32P, un système de transcription des images par analyse de fréquences.
Le système est capable de transcoder des images de 32 pixels par 32 pixels en niveaux de gris.


Les vocables étant composés de fréquences, le système est théoriquement capable de générer des images à partir de ces termes.
En cliquant sur l'image-résumé ci dessous, vous aurez accès aux premières images produites :

files/Clans_16/oralfax/oralFaxcontrol.gif

Ed&F. - 7 juillet 2016 - Une journée micro-mouvementée
Nous menons de front tous les projets.
Après le premier essai d'accordage des plans d'eau miniatures, nous n'avons pas le temps d'expérimenter leur pouvoir de perturbation sur les ondes radio.
Il faudra embarquer avec nous l'eau de Clans pour tester ça dans notre base "La Cherche" sur le port de Cherbourg.
Nous nous éloignons de la suractivité Clansoise pour répéter nos micro-mouvements dans la vallée du Monar.



Ed&F. - 6 juillet 2016 - Água desafinada
F., ce matin au réveil : "Ed! Ed! J'ai trouvé!"
Ed : "Mmmmmmhhh"
F. : "Nous cherchons en vain. Le problème n'est pas que spatial, nous devons recréer au mieux toutes les données du Favril.
Ed : "Mmmmmmhhh"
F. : "C'est quoi tes souvenirs les plus marquant du Favril?"
Ed : "Tubes, pluie, Maroilles, aspirine."
F. : "Exactement, sors les combinaisons de pluie, nous partons dans la minute!"
Ed : "Mais il fait 35°, t'es maboul ou quoi?"
F. : "J'appelle le Capitaine."
Ed : "Ok, j'arrive."





Ed&F. - 5 juillet 2016 - La quête
Sur la base des renseignements du Capitaine, nous tentons de trouver dans les alentours la source aquatique idéale pour notre modélisation des étangs du Favril.
Sans doute notre analyse des indications du Cap' est maladroite car nous parcourons des kilomètres en trainant la caisse qui après les 2 ans passés dans le grenier n'en demandait pas tant.
Nous avons aussi mal maitrisé le climat de la vallée de la Tinée, partis à 12h30 sous un cagnard qui ne nous lâchera pas, nous en chions des ronds de chapeau.
A 17h, harassés, nous abandonnons : pas de trace de la source haute.



F. - 4 juillet 2016 - Le Grand Déballage
Il y a deux ans jour pour jour, voire heure pour heure ou dent pout dent, le capitaine Fabrice Gallis du laboratoire des hypothèses vint à Clans pour profiter de la situation particulière du village, loin des perturbations electromagnétiques communes dans la vallée.

Tentant de communiquer par radio avec le reste de l'équipage, il réactiva une technologie déjà dépassée à l'époque (WSPR, MFSK, SSTV ou CW).
C'est sans doute fort de cette expérience malheureuse - aucune communication ne put alors être achevée - que le capitaine nous missionna pour cette exploration des hypothèses de génération de messages spontanés.

Toujours très discret sur ses activités, le Cap' m'avait toute fois confié la présence d'une réserve de matériel installé à l'époque dans les combles de la villa les Vallières, siège de l'extraordinaire projet OEAEA (Les Oeuvres d'Art Embarquées dans l'Architecture).
Sans se soucier des risques potentiels, Ed, trépignant d'excitation, insista pour que nous réactivions ce stock dormant, avatar des multiples bases dormantes du laboratoire.

C'est donc ce que nous fîmes.
Découvrant, ébahis, un matériel poussièrieux mais en parfait état de marche, nous rebranchons les récepteurs sur des batteries gonflées à bloc.
Notre cartographie des lieux à la recherche des fantômes hertziens du Favril peut enfin débuter.


files/Clans_16/IMG_7753_400.JPG


Ed&F. - 3 juillet 2016 - Prêts
Base opérationnelle!
files/Clans_16/IMG_7521_400.jpg

Ed&F. - 2 juillet 2016 - Radio-transmision activity
Après notre réussite historique de communication quantique au Favril, nous ne fanfaronnâmes pas longtemps.
La découverte par un membre du Laboratoire (Romaric Hardy - hors de soupçon) de l'absence de radio-amateur sur l'ile Bilho d'où il était censé émettre, nous plongeât dans un abîme d'angoisse.
Nous avions reçu un message radio qui n'avait jamais été émis!
Sans le savoir, nous avions généré le contenu des radio-transmissions.
A partir des transmissions radio ambiantes, nous avions modelé les images que nous espérions, générant par notre espoir, notre attente, nos convictions et notre orgueil (galvanisé par la présence permanente du public) une information PLUS OU MOINS ATTENDUE.

Pourquoi et comment?
Le Capitaine nous expédie illico sur Clans, atelier expérimental, pour débrouiller cet imbroglio hertzien.

Nos hypothèses :
1 - pendant la phase d'attente des messages, notre corps est animé de micro-mouvements involontaires.
Ces micro-mouvements perturbent les champs électromagnétiques et sont créateurs de formes.
Nous allons donc tenter de répertorier ces mouvements et d'en comprendre le sens caché, afin d'utiliser cette micro-danse dans le système de communication du Labo.
files/Clans_16/MICRO_test.giffiles/Clans_16/micro2.gif
2 - nous avons remarqué sur nos enregistrements que, pendant les réceptions, nous marmonnions, nous bredouillions et répétions des mots sans véritable signification.
Existe-t-il un vocabulaire inconnu qui façonne les images tant espérées?
Un chant contre champ magnétique générateur d'images?
A nous d'en percer le mystère et d'en trouver l'harmonie.
3 - les étangs du Favril sont un dispositif de radio-transmission latent.
En vidant l'étang du haut dans l'étang du bas, nous avons accordé les deux surfaces dans l'espace qui se sont comportées comme un condensateur géant d'une puissance égale à celle du radiotélescope d'Arecibo.
Est-il possible ici, à Clans, d'en reproduire ne serait-ce qu'une maquette, et de maitriser les masses aquatiques pour contrôler les ondes radio?

Visites so far: 3/13399